Office staging

Comment l’office staging dynamise vos bureaux professionnels

Qu’est ce que l’office staging ?

À l’origine de l’office staging

Le concept vient à l’origine du monde de l’immobilier : une maison ne se vend pas, elle comporte pourtant de beaux volumes, qui plus est lumineux. Alors malédiction ou mauvaise com’ ? Qu’est-ce qui fait que ça rechigne devant ce qui est « objectivement » un petit bijou ? On a beau accuser la clientèle de mauvais goût, la vente reste encore et toujours au point mort. Le home staging est la solution qui permet à chacun d’avoir raison ; ni visiteurs fourbes, ni vieille bicoque fumeuse mais juste un simple défaut de communication résolu en trois coups de pinceau plus la mise en œuvre des astuces aménagements petit budget de Catherine Miaou, youtubeuse architecte d’intérieur et maman avant tout. Vous l’aurez compris : ici, tout est affaire de marketing. Le home staging est l’astuce qui offre aux futurs propriétaires la possibilité de se projeter dans un lieu grâce au relooking d’intérieur. Ici nous ferons la popote. Là-bas, la chambre de bébé et à côté de ce palmier en plastique … Oh ! J’ai une vision ! Ce sera notre jardin d’hiver.

Office staging

Scénographier l’espace

Adaptés à leurs propres contraintes techniques, les acteurs du monde de l’entreprise ont réinvesti ce concept de revalorisation d’espace : cela s’appelle l’office staging. Il s’agit donc de réhabiliter un espace professionnel dans le but de mettre en scène ses volumes de façon fonctionnelle et ergonomique. Et, de même que le home staging travail au relooking d’une maison en investissant sur de la décoration d’intérieur, l’office staging axe son projet de rénovation dans un souci esthétique : il s’agit en outre de repenser des locaux professionnels de manière à ce qu’ils soient source de bien-être pour les salariés et reflètent la véritable identité de l’entreprise. Cela s’adresse particulièrement aux espaces de coworking qui, avec leurs dimensions souvent très vastes, se trouvent être des espaces difficiles à scénographier. Pour éviter l’écueil du superbe lieu dans lequel  chacun se perd, on étudiera les différents besoins de l’entreprise dans l’étape préliminaire du space planning. Ces données détermineront l’organisation de l’espace qui sera pensé de façon à enclencher un flux dynamique au sein de l’entreprise. Le bonus du concept ? Les investissements financiers sont minimes.

 

Le parcours salarié : gagnez de l’espace et du temps

Le space planning

Le space planning est le résultat d’un calcul qui combine les besoins des salariés avec l’espace de l’entreprise. La quête de productivité est double ; d’une part on analysera les habitudes de travail des salariés ainsi que leurs besoins afin de bâtir un espace au service de leurs missions ( regrouper les services qui collaborent entre eux, faciliter le flux en déterminant des axes principaux de passages, créer au contraire des zones de calme propices à la concentration, inventer par ailleurs des zones informelles qui favorisent les échanges entres individus en identifiant les points de rencontre stratégiques ). D’autre part, on cherchera à optimiser l’utilisation de l’espace de manière notamment à gagner en nombre de postes de travail. Cette quête de productivité de l’espace et du temps, en facilitant le parcours salarié portera son attention de façon prioritaire sur le bien-être des salariés.

Space planning

 

Un open space à échelle humaine

En effet, si l’objectif est de pouvoir accueillir le maximum de personnes au sein d’un espace coworking, en particulier grâce aux nouveaux modes de travail décloisonné tel que le Flex Office, l’objectif premier reste avant tout de faire de ce grand espace ouvert un lieu agréable à vivre, aménagé à échelle humaine. Penser l’aménagement d’un open space est donc un véritable travail d’architecte qui nécessite quelques outils indispensables pour concilier des besoins à priori contradictoires tels que la recherche d’un travail collaboratif dans un espace ouvert qui pourtant exigera de pouvoir s’isoler dans une bulle de calme. Le sofa de coworking Oracle est en ce sens une sorte d’îlot de tranquillité placé au cœur du flux de l’entreprise en action. On s’en sert comme une salle de réunion improvisée ou comme une alcôve de concentration individuelle qui rompt avec le mouvement extérieur de l’open space. Avec son dossier haut et ses lignes sobres, le sofa Oracle indique aussi des couloirs de circulation pour les salariés et de ce fait met en scène l’espace de façon décloisonnée.

 

Des lieux de travail personnalisés

Différentes atmosphères pour différents moments

L’office staging prône par ailleurs la mise en scène d’une pluralité d’endroits au sein d’un même open space. Aussi, les ambiances des lieux tendront à varier en fonction de leurs utilités. On misera sur une atmosphère épurée pour la réception client avec de grands espaces pénétrés par la lumière du jour, des zones de travail collaboratif pour les salariés avec, au choix, des grandes tables de travail à partager ou des petites bulles de calme cloisonnées acoustiquement. Les différentes équipes se verront attribuer des nuances de couleurs qui reflètent l’objet de leur travail. Ce jeu sur les couleurs permet avant tout de structurer visuellement l’espace décloisonné et représente visuellement l’organigramme de l’entreprise. L’ambition sera non pas d’illustrer les rapports hiérarchiques mais davantage regrouper à travers l’identité visuelle les différents secteurs d’activités ( marketing, vente, ressources humaines, publicité … ) dans un rapport d’horizontalité ouvert au partage entre les différentes équipes. Toutes les zones proprement formelles devront être très éclairées et organisées méthodiquement bien que de manière non linéaire. En revanche, les espaces hybrides tels que les zones modulables de réunion, les coins cocooning, les endroits qui sont à la fois là pour accueillir le travail flexible mais aussi les moments de break comme on peut en trouver à la cafétéria, seront eux décorés d’une façon plus personnelle, plus singulière : de la décoration chinée, des photos, des oeuvres réalisées par les salariés si l’entreprise a la chance d’avoir dans des équipes des âmes artistiques ! Car le bien-être en entreprise trouve désormais sa source dans le caractère nouvellement informel des bureaux. L’office staging  approfondit donc cette impression de « comme à la maison », en créant différents espaces pour différents moments de la journée. On jouera aussi sur des éclairages plus tamisés à certains endroits de façon à encourager les moments de relaxation et d’évasion. L’idée phare de l’office staging est de végétaliser les open space et d’inventer en particulier un carrefour vert, aménagé pour la détente ou le travail en équipe réduite. Les plantes sont, on le sait, source de bien-être et favorisent la concentration et la créativité. Des murs végétalisés tels que les cloisons acoustiques naturelles Greenwall ont été pensés pour les nouveaux opens spaces qui veillent à donner aux équipes des conditions de travail optimales ! Les plantes agissent par ailleurs comme de véritables cloisons acoustiques en absorbant les sons et régulent la qualité de l’air naturellement !

Cloison acoustique de bureau avec vraies-plantes

 

L’ADN de l’entreprise : quel concept pour quelles équipes ?

Si une belle image d’entreprise favorise le bien-être et la créativité des salariés, elle est aussi ce qui permettra à l’entreprise de se doter de bons éléments ! Les besoins des nouveaux talents lancés sur le marché du travail ont évolué. Désormais, en entretien d’embauche, le salarié questionne l’entreprise sur son mode de fonctionnement ainsi que sur son éthique. Ce dernier point est particulièrement important pour les nouvelles générations. Les nouveaux talents préféreront faire partie d’une entreprise qui correspond à leurs valeurs et qui leur procure ainsi un sentiment d’épanouissement professionnel et personnel ( les deux sont   maintenant liés  ) plutôt qu’une entreprise qui les rémunère grassement mais dans laquelle ils ne se retrouvent pas. L’ADN de l’entreprise est donc en réalité celle de ses salariés, et vice-versa ! Les changements d’habitudes qui peuvent paraître anodins font pourtant, aujourd’hui, la différence. Participer quotidiennement au tri sélectif des déchets grâce à la poubelle design Ark est sans doute cette petite chose qui fera tilt dans vos équipes. C’est en effet un geste responsable qui engage les salariés dans une attitude active et favorise l’envie d’appartenance à l’entreprise !

Poubelle de bureau tri design ARK

Nos autres articles sur l'aménagement de bureau
Concilier bien-être et environnement de travail : un nouvel enjeu
Bien-être et environnement de travail

Que l’on soit restaurateur, avocat ou enseignant, la crise sanitaire déstabilise les pratiques de travail. Si les cartes sont rebattues Lire la suite

L’espace de travail selon le design thinking : un catalyseur à innovations ! 
L’espace de travail selon le design thinking

« Avoir du cœur à l’ouvrage », voilà bien une expression que vous pensiez à tout jamais coincée dans votre Lire la suite

Notre sélection de cloisons acoustiques design pour open space

À l'air de l'ultra connexion, les lieux de travail sont reconfigurés sur l’échelle nouvelle du territoire-monde de telle sorte que Lire la suite

Aménagement de bureaux : nos tendances pour la rentrée 2020 ! 
Cloison acoustique de bureau avec vraies-plantes

Désormais, nos bureaux sont au vert ! On vous a vu, cet été, faire de grands gestes à votre ami(e) Lire la suite

Comment adapter efficacement son organisation au télétravail ?
Petit bureau ergonomique pour la maison

Près de la moitié des entreprises allemandes pratiquent couramment le télétravail, et, pendant le confinement, cinq millions de français l’ont Lire la suite

Créer un espace de coworking stimulant la créativité et les échanges
Idées d'aménagement en mobilier de bureau design

Il y a quelque temps, nous avons eu la chance d’aménager, avec l’architecte Thierry Fièvre, les nouveaux bureaux d'une société Lire la suite