​​Mobilier professionnel : le choix de l’exigence grâce aux écolabels 

L’importance des écolabels du mobilier professionnel

Qu’est-ce qu’un écolabel ?

Avant de se lancer dans le décryptage des différents écolabels qui encadrent la production et la commercialisation du secteur du mobilier, et plus précisément le mobilier professionnel, revenons donc à la première question, basique ; qu’est-ce qu’un écolabel ?

On peut dire qu’il est une sorte de label soit “une marque distinctive créée par un syndicat professionnel ou un organisme parapublic et apposée sur un produit commercialisé pour en garantir la qualité, voire la conformité avec des normes de fabrication”. La spécificité de l’écolabel est donc de prêter une attention particulière et exigeante à la limitation des impacts des produits sur l’environnement et sur la santé. Les produits conçus de façon à présenter des avantages environnementaux peuvent donc être écolabellisés. Cette distinction incite les entreprises à produire des produits qualitatifs et éco-responsables.

C’est grâce à l’analyse détaillée du cycle de vie d’un produit, depuis le choix de la matière première jusqu’à son élimination (réemploi ou retour à la terre) que les syndicats et organismes parapublics sont capables de sélectionner les produits écolabellisables.

Pourquoi choisir un mobilier professionnel écolabellisé ?

De manière globale, choisir une chaise de bureau ou une table de réunion ayant reçu l’attribution de l’écolabel assure que la production de ce produit a veillé à la réduction des déchets dans un souci de diminution de l’impact carbone.

La garantie de l’écolabel est valable à la fois sur le produit (pris en compte dans la totalité de son cycle de vie, soit l’acquisition des matières premières, sa conception, sa production, son temps de transport, son utilisation, son traitement en fin de vie ainsi que son élimination finale) et sur son emballage.

La question de la qualité écologique du mobilier acheté est donc une information facile d’accès et fiable. L’écolabel FSC qui signale qu’une chaise de bureau ou une table coworking a été construite à partir d’un bois issu d’une forêt éco-gérée est donc un levier politique qui permet aux consommateurs d’agir en respectant leurs  idées et leurs engagements.

L’entreprise qui prête attention aux écolabels pour meubler ses espaces profite quant à elle de cette accréditation pour mettre en valeur ses efforts en matière de protection de l’environnement. L’écolabel lui permet de se distinguer de la concurrence. Enfin, travailler dans des bureaux meublés avec l’assurance qualité de l’écolabel est aussi une source de motivation pour les travailleurs, en particulier pour les nouvelles générations en quête de sens dans leur rapport au travail.

 

Les 7 éco-labels du mobilier de bureau éco-conscient

Cradle to Cradle, du berceau au berceau

Source de destruction de valeur,  le « recyclage » se distingue du sur-cyclage ou upcycling qui ne produit aucun déchet.

Le processus Cradle to Cradle se conforme à cette quête du zéro déchet grâce à son circuit de vie fermé dont l’impact final est de fait positif comme c’est le cas pour ce tableau magnétique en verre qui a été éco-conçu à partir de composants entièrement biodégradables.

Tableau magnétique design disponible en plusieurs coloris

Cycle fermé donc, et zéro déchet puisqu’en toute fin de vie, le tableau magnétique peut retourner d’où il vient, c’est-à-dire à la terre en se transformant en compost. Les produits industriels peuvent donc circuler au sein du cycle fermé C2C sans produire de déchets, maintenant un flux continu et égal sans dégrader la qualité des produits.

Le designer qui travaille selon la démarche C2C réfléchit par ailleurs à une solution de désassemblage facile et intelligente de l’objet qu’il conçoit pour permettre aux diverses composantes de l’objet de se séparer afin de poursuivre, chacune de leur côté, un nouveau cycle de vie.

Dans la démarche Cradle to Cradle, chaque élément devient ressource et la notion de déchet n’existe plus. Il s’agit en outre de produire une nouvelle forme de croissance qui veille, dès les prémices de l’idée, à l’intérêt des générations futures.

 

ISO 14001, l’engagement de l’amélioration

Les entreprises désireuses de poser un cadre permettant le lancement d’une stratégie efficace de management environnemental font appel à la norme ISO 14001. Elle permet, en effet, d’évaluer l’impact environnemental de leurs activités et de mettre en œuvre leur engagement pour réduire ces impacts.

La chaise de bureau EDIT éco-conçue profite de cette certification. Cela signifie que l’entreprise qui l’a créée et qui la commercialise respecte une démarche éco-consciente dans une optique de constante amélioration.

Siège de bureau fabriqué de manière durable et responsable EDIT.

 

Au-delà des designers et des fabricants de mobilier professionnel, cette norme concerne toutes les organisations qui souhaitent systématiser une politique de protection de l’environnement.

La direction de l’organisme qui souhaite répondre à la norme ISO 1400 devra démontrer son engagement en rédigeant une politique environnementale communiquée au sein de son organisme et ajuster ses actions en fonction de cette politique, régulièrement réévaluée.

Ses exigences concernent les ressources, les compétences, la sensibilisation, la communication, les informations documentées, l’évaluation de performances ainsi que l’amélioration continue des objectifs et de la réglementation.

FSC & PEFC, des forêts éco-gérées

Le FSC, Conseil de Soutien de la Forêt , est une ONG internationale à but non lucratif qui a pour charge de délivrer sa marque de distinction aux produits en bois ainsi qu’à la matière première bois qui respecte la gestion durable des forêts. La certification PEFC, Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières, est aussi une ONG à but non lucratif  qui délivre son écolabel aux produits bois des forêts éco-gérées. Cet éco-label couvre une zone plus étendue que celle de la FSC limitée à la zone européenne.

Une forêt éco-gérée est une forêt qui garantit qu’elle est gérée durablement répondant aux critères toujours réévalués du respect de l’environnement. Sont aussi pris en compte les aspects sociaux et économiques des secteurs où sont implantées les forêts éco-gérées. Pour qu’un produit final tel que la table haute de réunion en bois ECHO, puisse recevoir la certification FSC ou PEFC, toute la chaîne d’approvisionnement et de distribution du bois doit nécessairement avoir été gratifiée de cet éco-label.

Table de réunion haute en bois design ECHO

À la différence de la certification FSC qui est délivrée aux produits dont l’éco-gestion est déjà mise en œuvre de façon effective, l’éco-label PEFC est délivré sous couvert d’engagement d’amélioration continue de gestion des forêts. Le consommateur qui achète du mobilier labellisé FSC ou PEFC contribue donc au stockage de CO2 et au bon maintien de la biodiversité des forêts.

Greenguard, la qualité de l’air intérieur

Le rôle de la certification Greenguard est de labelliser les matériaux intérieurs peu émetteurs de composés organiques volatils ( COV ) de façon à ce que la qualité de l’air des intérieurs soit maintenue sinon améliorée. La pollution de l’air intérieur et l’exposition aux produits chimiques est donc limitée pour les produits labellisés Greengard.

On retrouve ces composés organiques volatils dans des gammes de meubles d’intérieur, de produits de nettoyage ou encore dans les matériaux de construction. De plus, on remarque que leur présence en intérieur est de deux à mille fois plus élevée que dans les environnements extérieurs.

En choisissant des produits à la certification Greenguard, vous vous offrez un environnement sain pour votre maison et/ou votre lieu de travail.

ECO-LABEL EU, l’incidence sur l’environnement

L’écolabel européen est un label écologique officiel européen qui promeut la conception, la production, la commercialisation et l’utilisation de produits à faible incidence sur l’environnement et ce durant tout leur cycle de vie. La production et la consommation durable des produits est ainsi encouragée par la présence sur le marché européen de cet écolabel.

L’éco-label EE est conforme à la norme ISO 14 024. Cela signifie donc qu’il respecte en cumulatif sa réglementation et que ses critères référentiels sont régulièrement révisés à la hausse pour garantir un progrès constant.

Il est un indicateur transparent et fiable donné au consommateur qui exige de façon croissante de plus en plus de rigueur et d’exigence s’agissant des questions de transition environnementale.

Oeko-Tex et Reach, la gestion des produits chimiques

Les bonnes qualités sanitaires et écologiques des textiles et cuirs sont écolabellisées par Oeko-Tex. Cette certification garantit que le produit n’est composé d’aucun produit toxique pour le corps et pour l’environnement. Cet écolabel comporte plusieurs sous-certifications ayant chacune leurs spécificités en fonction du produit à accréditer. Il existe donc la certification « Made in green », la certification « Standard 100 », la certification « Leather Standard », la certification « STeP » et enfin la certification « Eco Passport ».

Reach qui signifie «enregistrement, évaluation et autorisation des substances chimiques», protège des risques humains et environnementaux liés à la présence de substances chimiques dans une pluralité de produits, et notamment ceux dont nous faisons usage dans notre quotidien tels que les vêtements, les meubles ou les appareils électriques. Si Reach détecte la présence d’une substance dangereuse immaîtrisable, celle-ci sera, après analyses et démonstration, interdite par les autorités.

CATAS, la qualité et sécurité du mobilier

Le secteur du bois et ameublement a pour plus grand centre de recherche l’institut italien CATAS. L’écolabel délivré par CATAS permet aux producteurs de bois ainsi qu’aux designers d’améliorer la qualité et la fiabilité de leurs produits, pour la plus grande satisfaction des consommateurs. L’institut CATAS qui promeut l’innovation forme les entreprises à qui elle décerne son écolabel dans un souci de diffusion de protection de l’environnement.

Nos autres articles sur l'aménagement de bureau